Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes des Collines du Nord Dauphiné

Menu principal

La Communauté de commune, un territoire, des atouts.

Recherche

Les actualités

Accueil  >  Les actualités  > NORD ISERE : Projet de création d’un centre d’accueil pour auteurs de violences conjugales

NORD ISERE : Projet de création d’un centre d’accueil pour auteurs de violences conjugales

Publié le 16 septembre 2020

NORD ISERE : Projet de création d’un centre d’accueil pour auteurs de violences conjugales

Le Territoire des Collines a accueilli, lundi 14 septembre 2020, une réunion de présentation pour la création d’un centre d’accueil pour auteurs de violences conjugales.

Cette initiative parlementaire fait suite au Grenelle contre les violences conjugales et à l’appel à projets émis par le ministère délégué à l’égalité Femmes-Hommes. Ce projet à pour ambition de proposer la création du premier centre de prise en charge des auteurs de violences intrafamiliales et conjugales dans le Nord Isère. Cet établissement spécialisé permettrait de proposer une solution d’hébergement collectif encadré, un suivi individuel approprié, un travail collectif en groupe de parole dans le but de sortir l’auteur du domicile familial.

Travaillé par quatre associations iséroises (RIVHAJ, France Victimes 38, ISIS et PASSIBLE) et pilotée par Caroline Abadie, Députée LaRem de la 8ème circonscription de l’Isère, ce projet est co-construit avec les représentants de l’institution judiciaire de Vienne et Bourgoin-Jallieu, mesdames Audrey Quey et Dietlind Baudoin, Procureures, et mesdames Alexandrine Lenoir et Nathalie Hacquard, Présidentes de juridiction, ainsi que monsieur Alain Montigny, Directeur du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Grenoble (SPIP38).

La réunion s’est déroulée en deux temps forts. D’abord par une présentation générale du projet et de ses enjeux de société, puis par un temps d’échange pour envisager, avec les acteurs locaux, un lieu d’implantation propice d’une part et la recherche de partenaires financiers d’autre part. En effet, dans sa première version, le montage financier du projet nécessiterait un apport à hauteur de 30% du coût global.

Les nombreuses questions posées par les participants sur ce sujet de société ont démontré tout l’intérêt suscité par cette initiative à l’échelon local.

Les débats se sont déroulés en présence du Sous-Préfet de Vienne, Jean-Yves Chiaro, des représentants des associations d’aide aux victimes, de la Fondation de France, de la Fondation M6, de la CAF, de la Banque des Territoires, du Département de l’Isère - représenté par Sandrine Martin-Grand - des Elus et des représentants de la CC CND, des communes et des intercommunalités voisines (Heyrieux, CAPI, Entre Bièvre et Rhône, Les Balcons du Dauphiné, Les Vals du Dauphiné, Bièvre Isère communauté et Bièvre Est).

Précisons enfin que le projet reçoit le soutient des Députées de l’Isère : Cendra Motin (6ème circonscription), Monique Limon (7ème circonscription), Marjolaine Meynier-Millefert (10ème circonscription), et du Sénateur de l’Isère monsieur Didier Rambaud, tous présents lors de cette réunion.

La sélection de ce dossier au plan national et le choix du lieu d’implantation effectif sont les prochaines étapes à venir dans le calendrier du projet. Ces éléments pourraient être validés avant la fin de cette année.

Retour à la page précédente  Haut de page
Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité